Chapitre 1

Rencontre avec la Destiné

Une journée ensoleillée, dans un parc, des enfants s’amusent. Leurs rires et leur joie se mêlent à l’odeur des marchands de glaces présents également dans le parc. Tout cela n’est que l’avant goût des vacances. On est à deux semaines des grandes vacances et beaucoup d’élèves ont déjà arrêté les cours pour s’amuser.

Mais il restait encore des élèves en cours, particulièrement dans le lycée des Cerisiers :

          -Et bien ! Il me reste encore des élèves ?!

C’était un professeur de mathématique. Le professeur Chifuyu, de la 1° A.

          -Oui mais on est que deux répondit alors l’un des élèves qui s’était présenté devant la salle de cours.

Il s’agissait d’un jeune garçon blond, il portait des lunettes rondes, n’avait pas été épargné par l’acné et portait un énorme sac, soit le look du garçon qui n’a pour ami que ses études. À ses côtés, se tenait un garçon, qui semblait être son opposé au teint bronzé avec des yeux gris. Il avait apporté une modification à son uniforme qui le rendait encore plus cool et à la mode du moment. Il était d’une beauté impressionnante, mais avait l’expression typique d’un jeune homme, présent juste pour faire passer le temps :

         -Je sais pourquoi tu es présent Shin… avait repris le professeur. Mais toi Fu, que fais-tu ici ? Il s’adressait au garçon cool. Tu as une si mauvaise moyenne, elle est juste suffisante pour que tu accèdes à la classe de terminale l’an prochain. Tu n’aimes pas l’école, alors tu es bien le dernier élève auquel je m’attendais à voir ici.

         -C’est quoi toutes ces questions ? Vous faites cours ou pas ? Avait alors répondu Fu. 

Il était d’un naturel silencieux et n’était pas bon à l’école. Mais il était surtout connu pour son caractère désagréable.

         -Moi je sais pourquoi il est là monsieur !! Il n’a pas d’ami avec qui s’amuser dehors, s’était alors écrié Shin.

         -Qu’est ce qu’on t’a demandé le rat de bibliothèque ?! Avait riposté Fu avec rage.

         -Calme toi Fu ! De toutes façons je ne peux pas faire cours pour seulement deux élèves, alors rentrez chez vous.

         -Mais…

         -Rentre chez toi Shin ! Et puis amuse toi un peu, tu as la meilleure note du lycée, tu n’as plus rien à prouver. 

Fu regarda alors son camarade avec dégoût et mépris, puis il tourna les talons et s’en alla.

         -Attends !! Tu veux venir chez moi ? On pourrait jouer aux jeux vidéos si tu veux ? demanda innocemment Shin.

         -…

         -On pourra jouer à algorithme puissance 20 ou bien  à la course aux mots scientifiques ou bien…

         -Non, mais attends… t’as vraiment ça chez toi ? Non mais  t’es taré !!!

         -Mais je… 

Fu s’en alla sans se retourner.

Sur le chemin du retour, il décida de passer par le parc, histoire de  se promener un peu, puisqu’il n’avait rien à faire chez lui.

Il ne pensait à rien en particulier, et observait, le regard vide, les jeunes de son âge qui étaient présents dans le parc, en train de s’amuser. Il en connaissait certain. Ils étaient dans le même lycée que lui, mais ils firent comme s’ils ne l’avaient pas vu. Shin avait raison, il n’avait pas d’amis et son caractère ne l’aidait pas.

Soudain, une fille lui tomba dessus, le faisant même s’effondrer.

         -Aaah je… je m’excuse ! fit-elle.

Elle était très jolie, avait un teint rosé, les cheveux couleur rose bonbon, coupés au niveau des épaules. Elle avait les yeux couleur noisette pétillant.

Cependant, Fu ne pouvait s’empêcher de voir qu’elle saignait du front, qu’elle était en sueur et qu’elle semblait quelque peu souffrir malgré le sourire qu’elle affichait.

         -Ben tu te lèves ou quoi ? Avait-il dit.

         -Oui oui pardonne moi.

Elle se releva et regarda derrière elle comme si elle avait quelqu’un à ses trousses, puis elle se remit à courir.

         -P’tin quelle journée ! En plus elle a…

Il fut bousculé une seconde fois, par un homme cette fois, il tenait un couteau à la main et avait, en courant, frôlé Fu, entaillant sa veste.

         -Hey ! Mais ça ne va pas ? Attendez !!

Puis il se mit à lui courir après. Après cinq minutes de poursuite, il vit l’homme sortir du parc et s’engouffrer dans une ruelle sinistre même en pleine journée. Il décida de le suivre avec prudence, au loin.

         -Petite, tu n’aurais jamais dû faire ça.

L’homme s’adressait à quelqu’un qui n’était pas visible par Fu, de là où il était. Puis l’homme s’apprêtait à porter un coup de couteau quand Fu décida d’intervenir.

         -Hey !! Vous là ! Vous avez déchiré ma veste ! Vous allez devoir me la rembourser !

Il vit alors que la victime du truand n’était autre que la fille de tout à l’heure.

         -Petit ! Barre-toi !! Fit alors l’homme à Fu.

         -Hein ? Petit ? Mais à qui tu parles ? C’est qui le petit ? Fit donc ce dernier surpris.

         -Hi ! Hi ! Hi ! Je crois que c’est à toi qu’il parle, avait alors répondu la jeune fille.

         -Grr ta gueule toi ou je te laisse dans ton embrouille avec ce type !

         -Quoi ? Tu penses  pouvoir faire quelque chose contre moi, minus ?! Avait alors rétorqué le truand.

Mais Fu commença à l’attaquer et en moins de temps qu’il en faillait pour le dire Fu l’avait désarmé et mis au sol.

         -Wouaw ! Tu es un héros, avait dit ironiquement la fille.

         -Pff rentre chez toi.

         -Personne ne me donne d’ordre !

         -Quoi ? Mais t’es qui toi d’abord.

         -Ben moi, je suis Mia ! Et toi ?

         -T’as pas à le savoir !

         -Non mais c’est quoi ce comportement ? 

Fu avait déjà tourné les talons. Vexée, la fille lui assena un coup de pied mais Fu l’avait vu venir  et contra celui-ci. Il se retourna et la regarda. Elle avait alors changé d’expression. Elle était devenue sérieuse et son aura avait plombé l’atmosphère, la rendant lourde.

         -Tu sais te battre… Rétorqua alors cette dernière.

         -Peut être mais toi, qui es-tu ?

Fu l’attaqua. Un combat sans merci, avec concentration, transpiration venait de commencer. Les deux adversaires se battaient avec passion et se donnaient à 100%. Au bout de 20 minutes :

         -Pas mal, tu te défends plutôt bien, fit Mia.

         -Qu’est ce t’as ?  T’es déjà essoufflée ? Dit Fu dans le même état qu’elle.

Le regard de Mia devint une fois de plus très sérieux. Elle attaqua de plus belle.

Une fois épuisés tous les deux, ils s’effondrèrent après un match nul en éclatant de rire.

Une rencontre explosive entre un bad boy et une mystic girl !

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (8)

1. egyptian_chabine (site web) 2012-05-02

Je veux allez prendre un café avec Fu *^*!!

2. sabi 2012-05-02

:) ça m'étonne pas de toi lol

3. egyptian_chabine (site web) 2012-05-03

mdr xDDD
Ah bon? Tant que ça? mdrr

4. diabless89 2012-05-07

hum bien bien moussaillons *^* la suite *o*

5. egyptian_chabine (site web) 2012-05-07

mdr ^^

6. Kywi 2012-11-19

Joliii *-* Je voudrais bien voir la suite, s'il y en a une un jour... :o

7. egyptian_chabine (site web) 2012-11-20

ouais tu as raison mdr j'aimerais bien voir la suite mdr xDDD

Bah j'ai eu l'occasion de lire le manuscrit de cette histoire voilà beeeeeeeeeeeeeeeeeeeelle lurette, j'aimerais bien que l'auteur nous fasse preuve de son talen en la poursuivant ici mais pas facile de motiver les troupes mdr

8. sabichan 2016-10-20

Bonjour, vos messages me font très plaisir. Malheureusement j'ai écrit cette histoire il y a très longtemps et je ne retrouve plus le support sur lequel je l'avais écrite.
J'espère toutefois la reprendre un jour. En attendant n'hésitez pas à lire mes autres œuvres et bonne lecture ;)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2012-11-19

Veuillez respecter le travail que nous effectuons à la sueur de notre front :D!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site