Les pensées d'une âme perdue

Ce garçon je l'aime passionnément, mon cœur lui est à jamais dévoué et pourtant quelque chose de bien cruel s'est passé. L'être humain est rempli de péchés. Gourmandise, luxure, … La luxure … j'ai commis ce péché... Mais lui jamais, je n'ai jamais voulu le faire souffrir jamais... Je l'aimais tellement et tous ce déroulait tel un conte de fées. C'était lui le garçon que j'avais toujours voulu alors pourquoi cette erreur …

 Mais après une semaine magnifique... Le retour à la réalité était trop fort, trop brutal et tout en moi fut effondré, je ne m'étais pas préparée assez et je suis tombée dans le piège... Le manque de ce quelque chose que je sentais s'amoindrir, me fit perdre la raison...

 Cette décision que j'ai prise seule, cette décision qui changea tout à jamais... Cette douleur j'aimerais tellement te l'ôter, oh mon tendre amour...

 - « Mais je ne pourrai effacer cette douleur ou cette colère en toi c'est comme un poignard qui s'enfonce dans cette plaie trop profonde dans ton cœur mais je ferai le maximum pour pouvoir être la pour toi, pour te parler et être présente malgré cette absence de l'étreinte de nos corps. Et quand bien même cette distance nous fait du mal, je sais que nos sentiments sont bien trop fort. »

 C'est ce que je lui dit quelque temps après...

 Toujours se placer en victime même lorsque je suis coupable, toujours finalement rester égoïste en pensant être là pour les autres... Oh mon amour, pardonne moi pour sa, je ne suis qu'un être très sale.. Je finirais sûrement en enfers. Tu es si pure...

 « Dieu laisse moi un jour le pouvoir de remonter ce temps, de pouvoir retourner en arrière et ne jamais reprendre cette décision... »

 Car après tous cette douleur tu l'as ancré en toi, et je t'ai sûrement détruit mais ne me déteste pas s'il te plaît. Je sais bien que t'es sentiments sont toujours présents car on est liés, nos corps, nos sentiments, nos souvenirs, et nos âmes sont liés par ce fil rouge incassable.

 Alors que faire ? … Aucune réponse. J'ai voulu m'éloigner.

 Et puis un soir...

« -Bonne nuit et dors bien petit ange.
   -:'(
   -Que se passe-t-il ?
   -Je suis amoureux... »
Ce fut un choc tellement grand je ne voyait plus rien tout se troubla puis...
« -De qui ? Répondis-je.
   -Toi pardi ! »

Et même si je n'ai jamais douté de tes sentiments, j'avais trop peur que l'on puisse t'enlever à moi. Alors une joie immense ou plutôt un soulagement...

« - Mais tu souffres pour ce qui s'est passé j'imagine ? Alors on arrête la ?
   -Non dit-il... Après un moment, je ressent de la colère. Dès que je te lis je souffre..
   -Alors je te laisse pour ce soir ?
   -Non répondit -il. »
 

Je souris à cette réponse, alors j'ai pensé à toi, que je t'enlaçai si fort contre moi, pour pouvoir soulager ton âme, ne serait-ce qu'un instant.

Diabless89

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 2015-08-31

Veuillez respecter le travail que nous effectuons à la sueur de notre front :D!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×