Chapitre 1

Voyage dans le temps

 

-Enfin les vacances…

Goten bailla bruyamment avant de s’allonger sur l’herbe verte auprès de son meilleur ami Trunks, ils étaient à présent âgés de 17 et 18 ans et passaient tous les deux en classe supérieure pour la plus grande joie de leur mère.

-T’imagine Trunks, s’exclama Goten, le soleil, la plage, les filles…

-Tu veux plutôt dire l’entrainement intensif grâce à mon père, murmura son ami, il trouve que je ne m’entraine pas assez, que je passe trop de temps à courir les filles.

-Ce qui est vrai faut l’avouer, au moins tu passes du temps avec ton père.

Goten soupira, cela faisait déjà plus de 6 mois que son père San Goku était parti entrainer Oob et celui-ci n’avait donné aucune nouvelle, sa mère Chichi n’était pas très heureuse loin de son mari, heureusement qu’elle avait auprès d’elle ses enfants, Goten vivait toujours dans la maison familiale et Gohan vivait à Satan Ville avec sa femme Videl et leur fille Pan qui allait bientôt fêter ses 6 ans.

Trunks garda le silence, il savait que Goku manquait à son ami et il se sentait mal de se plaindre.

-Ca te dirait de venir t’entraîner avec moi ?

-Oh non merci moi pendant mes vacances je préfère me…

Soudain, Goten s’interrompit et regarda vers le ciel, il avait senti une grande énergie descendre vers la Terre.

-Tu as senti ?

-On y va ? demanda Trunks.

Sans attendre Goten décolla, suivi par son ami, ils furent rejoints en route par Végéta et Petit Cœur, ceux-ci semblaient légèrement soucieux, personne ne savait ce qui arrivait sur leur planète et ils espéraient que cette visite était amicale. Quand ils arrivèrent sur place, il y avait une capsule dont personne ne sortit dans les minutes qui suivirent, au bout de trente minutes il n’y avait toujours aucun mouvement. Végéta commençait à s’énerver, la patience n’était pas sa vertu principale.

-Il attend quoi pour sortir, s’exclama t-il.

Au moment ou il finissait sa phrase la capsule s’ouvrit et une personne sortit en trainant quelqu’un par le col de sa tenue de combat d’une main et un enfant de l’autre, l’un comme l’autre étaient couverts de sang, de là où ils étaient, il était difficile de distinguer leur visage.

-Qui sont-ils ? Chuchota Goten.

La personne debout jeta le corps de l’enfant quelques mètres plus loin sans que celui-ci ne réagisse et il tomba mollement sur le sol, à ce moment la celle qui était tenue par le col se rebella et se dégagea, néanmoins elle ne parvint pas se relever et d’un bon coup de pied fut envoyé jusqu’à l’endroit ou était Végéta et les autres.

Son corps était en piteux état, une de ces jambes était brisée ce qui expliquait pourquoi il, car c’était un garçon, ne s’était pas relevé, mais ce qui intriguait tout le monde s’était qu’il avait une queue de singe autour de la taille. Comme tous les Saiyan ses cheveux  mi-longs étaient aussi noirs que la nuit, il n’était ni très grand ni très épais, il était même plutôt fin.

-C’est pas possible, murmura Végéta.

-Tu le connais ? demanda Picollo.

Il ne répondit pas et attrapa l’attaquante qui venait achever son adversaire, cela lui pris moins de 2 min pour la maitriser et pendant que Trunks la maintenait il essaya de réveiller l’inconnu.

-Lâchez-moi je vais le tuer.

Au moment où il ouvrit ses yeux la femelle parvint à se dégager et s’élança pour donner le coup fatal, il repoussa donc Végéta sur le coté et d’une main tendue lui trancha la gorge, le sang gicla sur son visage et celui de son exécuteur, la femelle tomba au sol, s’étouffant avec le liquide rouge qui continuait de s’écouler, malheureusement pas assez vite car l’entaille était trop étroite pour qu’elle puisse mourir rapidement.

Le mâle se releva lentement et d’un coup sec remit les os de sa jambe en place en faisant une grimace de douleur, son regard croisa alors celui du Prince et la surprise effaça la douleur de son visage, il baissa alors ses yeux et lui tourna le dos.

-Achève-la, ordonna Végéta.

-Je n’ai pas d’ordre à recevoir de toi.

Il attrapa par les cheveux le corps à peine en vie de la femelle et décolla dans les airs.

-Je n’ai besoin de personne, railla-t-il.

Il disparut dans le ciel rapidement, sans demander son reste et quand Goten et Trunks voulurent le poursuivre, Végéta les en empêcha et y alla à leur place sans répondre à aucune de leurs questions. Le prince des Saiyans n’avait eu aucun mal à pisté le fuyard, il avait fait un parcours chaotique, comme s’il était à la recherche de quelque chose, le corps de la femelle pendouillant légèrement dans le vide, sa force vitale, diminuant de minute en minute. Il aurait pu l’achevée de loin mais il savait ce que l’inconnu voulait, donc il laissa faire, au bout de 10 minutes il s’arrêta et descendit en flèche, à cet endroit se trouvait le corps de l’enfant mort, il s’en suivit d’un rituel ou il fit une croix avec le sang de la femelle sur le front de l’enfant et fit disparaitre son corps grâce a une boule d’énergie, et ce que vit Végéta l’étonna, lui qui s’attendait à ce que l’inconnu s’en aille en laissant la femelle agoniser, celui-ci s’agenouilla près d’elle, il était assez près pour les entendre parler.

-Tu viens de perdre la seule chance que tu avais de faire revivre la race des Saiyan, je suis la seule femelle que tu aies.

Le mâle passa sa main dans ses cheveux et les arracha, sur sa tête se tenait à présent de long et ondulé cheveux noir, ceux-ci lui arrivaient jusqu’à la taille, alors que la surprise se peignait sur le visage de sa victime, l’inconnue fit une croix avec son propre sans sur le front de celle-ci.

-Conformément à la tradition je te marque le front avec le sang de ton assassin et je vais mettre fin à tes souffrances, puisse-tu trouver la paix et rejoindre nos ancêtres aux paradis des guerriers.

-Puis-je connaitre le nom de mon assassin ?

-Je me nomme Kinoa, fille de Daikcon et de Nira.

Comme pour l’enfant elle la désintégra avec une boule d’énergie avant de tomber au sol sans connaissance, végéta ne l’avait pas remarqué mais sa force vitale avait aussi diminué fortement, il s’approcha d’elle et remarqua une blessure importe à son abdomen, il la souleva du sol puis parti rejoindre les autres à la Capsule Corp. Bulma l’attendait car son fils l’avait prévenue que Végéta risquait de revenir avec un Saiyan à soigner.

-Dépose-le dans la chambre à coté de la nôtre.

-Je m’occuperais de ses soins moi-même.

-Trunks m’a dit que tu les connaissais…

-C’est une vieille amie d’enfance.

Il partit, laissant derrière lui une Bulma perplexe, une vieille amie ? Cette gamine devait avoir à peine avoir l’âge de son fils, comment aurait-il pu la connaitre ? Et puis Trunks lui avait parlé d’un garçon, alors pourquoi il était revenu avec une femme ? Ses questions restaient sans réponse. Picollo était rentré au palais de Dendé après avoir déposé la capsule dans la cour, Goten était retourné chez-lui après avoir passer un coup de téléphone à Gohan pour l’avertir de la situation, et Trunks jouait avec sa petite sœur Bra qui venait d’avoir ses 4 ans. Végéta entra dans la chambre voisine de celle qu’il partageait avec sa femme et déposa la jeune fille dans la baignoire de la salle de bain. Il lui enleva son armure et sa tenue de combat bleu, la nudité de la jeune fille ne le rendait pas mal à l’aise car les Saiyan n’était pas du genre pudique, c’était d’ailleurs quelque chose de stupide à ses yeux et de typiquement terrien.

Sa maigreur le frappa immédiatement ainsi que le fait que le corps de la dénommée Kinoa n’avait pratiquement pas évolué excepté niveau taille ? D’ailleurs il avait même régressé, elle avait du très peu se nourrir pour retarder l’apparition des signes extérieur et intérieur de féminité, ce retard de croissance était très peu observé chez les Saiyan et était très vite rattrapé avec une bonne alimentation, néanmoins si cet état avait été trop long, il était accompagné par un état de faiblesse et une perte rapide de son énergie ainsi que de grande douleur à l’arrivé de la puberté.

Il nettoya les plaies sur son corps ainsi que le sang qui l’imprégnait de sa main droite tout en compressant la blessure situé au niveau de son aine droite afin que le sang cesse de couler de sa main gauche. Quand ce fut fait il banda son corps blessé, l’habilla avec ses vêtements et lui remit la perruque qu’il avait nettoyée puis il sortit de la chambre pour rejoindre Bulma qui étudiait la capsule pour savoir ce qu’il s’était passé.

-Ce n’est pas une capsule comme celle qu’avait Freezer, lui expliqua-t-elle quand il arriva, celui-ci a un système de cryogénisation ainsi qu’une vidéo surveillance, je suis en train d’essayer de l’activer… Et voila.

La vidéo se mit en route, au début il n’y avait personne mais on entendait des éclats de voix ainsi que le tumulte d’un combat qui se passait au loin, un corps fut jeter dans la capsule, c’était celui l’enfant :

-Take ne te laissera pas faire, tu payeras pour ce que tu viens de faire.

La femelle que Kinoa avait achevée entra dans la capsule en riant.

-Mon père s’occupe de son cas, sa ne devrait pas lui prendre longtemps.

Le vacarme du combat au loin cessa et aux cris de colère de la femelle, son père était à présent mort, l’enfant éclata de rire et prise d’un excès de rage elle lui brisa le cou, quand le vainqueur du combat entra a son tour elle essaya de faire de même alors que la capsule décollait. C’était malheureusement tout ce que montrait la vidéo.

-Végéta, déclara Bulma, il faudrait que l’on parle.

Ils allèrent dans la cuisine où Bulma commença à faire le repas avec sa mère alors que son père, lui, se précipita à l’extérieur pour étudier la capsule.

-Qui est-elle ? Demanda-t-elle.

-C’est une Saiyan.

-Je ne t’ai pas demandé ce qu’elle était, j’ai demandé qui elle était.

-Il s’appelle Kinoa et à première vu elle a été congelée pendant une bonne quarantaine d’année.

-Je croyais que vous étiez les derniers de votre espèce.

-Je le croyais également.

-Est-ce prudent de la garder ici ?

-Il n’y a aucun risque, elle restera sous mon contrôle et sera aussi douce qu’un agneau.

-Je te fais confiance.

Un bruit à l’étage interrompit leur conversation, le temps que Végéta monte à l’étage et entre dans la chambre ou se trouvais Kinoa, Trunks y était allé et portait a présent la jeune fille dans ses bras.

-Elle est tombé du lit, expliqua t-il.

Il la reposa dans le lit, la recouvra de couverture et la fixa fermement, Végéta s’avança au coté de son fils.

-Va chercher un senzu chez Maître Karin.

-Mais…

-Pas d’explication, tu obéis.

Trunks fronça les sourcils et quitta la chambre ne comprenant pas la réaction  de son père, il trouvait que le nouveau protéger de son père était étrange, pas comme les Saiyans qu’il avait fréquenté jusqu'à présent. Il se rappela que Goten en avait toujours une chez lui en cas d’urgence et alla la chercher pour s’éviter le voyage chez Maître Karin.

De son coté Végéta s’assit sur le rebord du lit et laissa ses yeux glisser vers l’épaule dénudée de la jeune fille, sur celle-ci ce trouvait une cicatrice très ancienne…

 

FLASH BACK

 

-Je m’ennuis… Trouvez-moi une autre planète.

-Mais Prince Végéta, le Roi nous interdit de vous donner une nouvelle planète à conquérir, vous devez être présent pour le tournoi.

Le jeune prince maugréa, il n’en avait que faire de voir le tournoi que son père organisait en son honneur, de plus il ne pourrait pas y participer car tous les combattant était des jeunes filles de 3 à 7 ans. Il ne comprenait pas pourquoi il était si important qu’il y assiste, de plus il aurait lieu que le mois suivant alors qu’il ne lui fallait qu’une semaine maximum pour nettoyer une planète.

Il sorti de la salle, rouge de colère et se mit à la recherche de Nappa, le guerrier chauve se trouvait à l’extérieur du palais et semblais s’amuser à ridiculiser un jeune garçon aux longs cheveux noirs, il connaissait cet enfant, c’était le fils de Baddack, Radditz.

Végéta s’installa sur un rocher pour observer le combat bien que sachant que l’enfant n’avait aucune chance, il était plus souvent à terre que debout et au moment ou celui-ci ne se relevait pas un autre garçon prit la relève, a partir de ce moment là le combat fut plus intéressant, le nouveau venu était moins puissant que Nappa mais compensait ce manque par sa vitesse qui lui permettait d’esquiver de nombreuse attaque au point de mettre le chauve en difficulté.

A un moment le jeune prince décida que ce combat devait s’achever alors il descendit de son rocher et envoya une boule d’énergie qui toucha l’épaule droite de l’enfant, il s’approcha de lui et le souleva par le crâne pour pouvoir l’observer mais ses cheveux restèrent dans sa main, c’était une perruque, le garçon en réalité une fille.

Sa blessure saignait abondamment et laisserait surement une cicatrice, la fillette lança un regard noir à Végéta.

-Pourquoi t’es-tu interposé j’allais l’avoir, cracha-t-elle.

 

FIN  FLASH-BACK

 

Végéta veilla aux cotés de la jeune fille jusqu’à ce que la petite Bra vienne lui dire de venir diner après avoir passé sa tête dans l’entrebâillement de la porte.

 Végéta contrairement à son habitude ne resta pas à table et remonta à l’étage pour veiller la jeune Saiyan, une minute passa, puis dix et quand Kinoa ouvrit enfin les yeux plus d’une heure s’était écouler, ils se fixèrent du regard pendant quelques minutes qui semblèrent durer une éternité jusqu'à ce qu’elle rompe le silence

-Végéta ? Pourquoi es-tu plus âgé ?

-C’est toi qui est plus jeune, tu as été cryogénisée pendant quarante ans.

-Où suis-je ?

-Tu es sur la Terre, en sécurité.

-C’est la nouvelle base de Freezer ? demanda-t-elle.

-Freezer est mort depuis des années.

Non sans effort elle souleva son bras et enleva sa perruque, relâchant ainsi sa longue chevelure noire.

-Kinoa renait comme toujours de ses cendres.

-Depuis combien de temps as-tu cessé de t’alimenter correctement ?

-Trop longtemps.

-Tu sais que tu va en souffrir ?

-Comme si tu en avais quelque chose à faire…

-J’ai envoyé quelqu’un chercher de quoi te remettre d’aplomb. Maintenant reste tranquille, c’est un ordre.

-Bien  sûr votre altesse, dit-elle d’un air sarcastique.

Végéta sortit de la pièce laissant la jeune fille à ses pensées, elle avait beaucoup à digérer d’un coup, il y avait déjà la douleur de ses blessures, la perte de l’enfant de la capsule et le fait qu’elle ne s’attendait pas à voir le prince de sa race devant elle, surtout à cet âge aussi avancé.

-Il faut que je sorte d’ici…

Elle essaya de se redresser mais la douleur qu’elle ressentit  a son aine la ramena à la réalité, son attention fut détournée par une présence à la fenêtre de la chambre qui lui parut familière.

-Radditz…murmura-t-elle.

La fenêtre s’ouvrit sur deux silhouettes qu’elle ne connaissait pas, elle tendit un doigt vers eux et fit apparaitre une boule d’énergie, l’un d’eux avait les cheveux noirs et le second les cheveux d’une couleur étrange.

-On ne te fera pas de mal, chuchota le brun.

-Je t’avais dit qu’elle était réveillée, enchaina le second.

 -Qui êtes-vous ? déclara-t-elle d’une voix calme.

-Moi c’est Goten et lui c’est Trunks, on est venu t’apporter ceci.

Celui à la chevelure couleur d’ébène lui envoya un sensu qu’elle attrapa au vol après avoir fait disparaitre sa boule d’énergie, elle observa ce haricot ne comprenant pas en quoi cela pouvait lui être utile.

-Mange le, chuchota Trunks.

-Qu’est-ce qui me prouve que vous n’aller pas m’empoisonner ?

Goten soupira et s’approcha d’elle, de sa main libre elle fit réapparaitre une boule d’énergie.

-J’ai promis que je ne te ferais pas de mal.

-Pourquoi tu chuchotes ?

-Si Végéta nous attrape ici on va se prendre une correction royale, expliqua Trunks.

Goten prit la main de Kinoa et croqua un petit bout du Senzu, quand il croisa le regard de la jeune femme il piqua un fard magistral avant de baragouiner des mots incompréhensible. Voyant que celui-ci ne tombait pas au sol raide mort elle avala ce qui restait de l’haricot et vit de ses propres yeux sa plaie à l’aine se refermer et ses forces revenir. Elle sortit de son lit et s’étira de tout son long, les jeunes hommes s’étonnèrent de son corps plutôt masculin bien moulé dans la combi de Végéta, sans aucune forme montrant qu’elle était bien une femme toutefois elle abordait une musculature impressionnante pour quelqu’un d’aussi maigre.

Les yeux de Trunks restaient figés sur la queue de la jeune fille qui ne cessait de remuer dans tous les sens, il se demandait si la fourrure qui la recouvrait était aussi douce qu’elle en avait l’air.

Le regard de la jeune fille fixait plutôt la fenêtre et avant qu’ils n’aient eu le temps de réagir elle était déjà sorti.

-Ton père va nous tuer, lança Goten d’une voix tremblante.

 

Dossier L'Héritage des Saiyans Chapitre 2

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. egyptian_chabine (site web) 2013-09-29

Alors pour un début Feary je te félicite :D

Je ne pensais pas lire une fic sur l'univers de Dragon Ball Z étant donné mes préoccupation mdr, mais j’ai été agréablement surprise *w*!!

Alors la partie où ils se battaient... je ne te cacherais pas... Que j'ai pas tout bien suivi *^* mais par la suite le scénario comment il se développe, c'est vachement bien agencé '-'

J'ai tout juste hâte de voir ce que ça va donner par la suite ^^

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2013-09-29

Veuillez respecter le travail que nous effectuons à la sueur de notre front :D!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×